Les nouvelles dispositions prises par France Compétences perturbent les certificateurs linguistiques

France compétences est l’autorité nationale qui régule et finance la formation professionnelle et l’apprentissage, notamment sur le CPF. Le Compte personnel de formation a permis à des millions de d’usagers ayant un travail ou qui sont en apprentissage, d’accéder à une formation professionnelle comme la formation en langue française pour le Pôle Emploi. À cause du renouvellement du répertoire spécifique, France compétences a dû revoir les critères d’éligibilité des certificateurs linguistiques.

L’accès au CPF devient difficile pour les certificateurs linguistiques

Pour se positionner sur le CPF, les certificateurs linguistiques doivent respecter les différentes réglementations du répertoire spécifique. Les formations, comme la formation en langue française exigée par Pôle emploi pour les réfugiés par exemple, doivent démontrer qu’elles ont les connaissances et les compétences requises par le marché du travail. La formation doit respecter un niveau de qualité sur son référentiel de compétences et d’évaluations.

La formation doit aussi établir des mesures de contrôle sur toutes les modalités concernant les épreuves d’évaluation. Elle doit par ailleurs avoir une constitution légale respectant les réglementations en vigueur pour délivrer une certification.

France Compétences veille à la mise en application de ces différentes mesures. Un certificateur peut délivrer une certification s’il est agréé par le ministère. Actuellement, beaucoup de dossiers de certifications sont refusés. Souvent, c’est par méconnaissance du règlement. Le profil de leur dossier indique clairement qu’ils ne sont compétents que pour la formation, mais pas pour la certification.

Les certificateurs Cambridge et ETS Global dont la notoriété est connue mondialement doivent aussi se soumettre aux nouvelles réglementations avant de poursuivre leur activité sur le CPF.

France Compétences régule le marché

En voulant gagner le plus de candidats et avoir un rendement maximum, un bon nombre d’organismes de formation n’ont pas respecté les règlementations exigées. Ils se sont plus concentrés sur les gains et non sur la qualité de leur prestation.

En tant que régulateur, France Compétences a révisé les critères d’éligibilité des certificateurs. Comme il s’agit du marché professionnel, les niveaux A1 et A2 ne sont pas suffisants, il faut également des tests de positionnement à l’entrée, la constitution d’un jury est souhaitée, les QCM sont acceptés. Le point le plus important sera d’établir des procédures de contrôle des réseaux de partenaires des certificateurs.

Les mesures prises par les certificateurs

Leur présence sur le CPF étant cruciale, ETS Global par exemple fait de son mieux pour suivre toutes les recommandations à la lettre. Les activités de tous les partenaires sont tous contrôlés par l’intermédiaire de grilles de scoring, des entretiens par téléphone, une équipe qualifiée se charge du suivi des dossiers et réalise des audits. La formation en langue française exigée par le Pôle Emploi ne déroge pas à la règle.

Cambridge lui emboîte le pas et tente de faire mieux en mettant en place un questionnaire, des audits-mystères et des tests de positionnement. Tous les mois, il fera en sorte de faire parvenir un rapport d’évaluation à France compétences. Son objectif est alors de mobiliser toutes ses ressources pour l’assainissement et la professionnalisation de son réseau sur le CPF. Cambridge avait 500 partenaires en décembre 2021. Ils ont presque tous été suspendus à cause de la régulation et suite à l’obligation de respect des critères, le certificateur devrait compter 150 partenaires en septembre.

PeopleCert tente aussi de se positionner avec un nouveau test d’anglais LTE qui cible les étudiants visant un BTS, un DUT et des licences.

admin
août 18, 2022
C’est quoi la différence entre une TPE et une PME ?

C’est quoi la différence entre une TPE et une PME ?

Comprendre les nuances entre une TPE (Très Petite Entreprise) et une PME (Petite et Moyenne Entreprise) est essentiel pour quiconque s'aventure dans le monde des affaires ou cherche simplement à approfondir sa connaissance de l'écosystème entrepreneurial. Ces deux...